[ EPISODE 3 ] HAPPY RAMADAN !!!

Publié le par Sue Ellen et JR


Vivre au Maroc et ne pas faire un petit article sur le ramadan aurait été dommage !!! En effet, le « mois sacré de ramadan » (selon la formule consacrée ;-) introduit quelques changements notoires dans la vie de tout un chacun, qu’il le pratique ou pas.

La première, et non des moindres !!!! L’heure des repas est "légèrement" décalée.
Finis les petits déjeuners, déjeuners et diners aux heures habituelles. Bienvenue au « ftour », « 3cha » et autre « s’hour », respectivement au coucher du soleil, à minuit et au lever du soleil. Mais la plupart des gens essayent de condenser en quelques heures ces 3 repas. Autant dire que l’équilibre alimentaire et le « manger santé » cher à nos amis québécois en prend un sacré coup !!!! 

Dans son essence religieuse originelle
le ramadan se veut un mois de piété et de frugalité destinée à comprendre la privation ressentie par ceux qui n’ont rien, mais il prend plus souvent des allures de « fiesta gastronomique » permanente. A nous les gâteaux, les sucreries, les viennoiseries, les laitages et les pâtisseries marocaines : « beghrir », « chebbakia », « msemmen » … et tant pis pour les fruits frais... ;-) Je rassure ceux qui préfèrent le salé, ils ne sont pas en reste avec les petits « batbout » farcis, les « briouates », les tagines etc…. et tant pis pour les légumes vapeurs... ;-)

(Il est 13h36 exactement au moment où je rédige cet article et j’avoue que je ne dirai pas non à l’une des douceurs citée précédemment ;-)

Le ramadan c’est surtout une occasion de voir des amis, d’organiser des repas… tout en essayant de conserver un relatif équilibre alimentaire. Pas toujours évident mais l’intention est là, c’est déjà pas mal, non ? 

Ca permet aussi de tester ses limites de résistance… et de se rendre compte qu’on est privilégiés d’avoir accès à tout ce qui nous fait envie !!! (ça c’était la caution intellectualohumanistomorale du jour ;-)

En plus de ce côté gastronomique, le ramadan a aussi d’autres spécificités tels que l’aménagement des horaires de travail, l’irascibilité exacerbée de tout un chacun ou encore la période de calme absolu les 10 mn précédant le ftour !!!!

- Au niveau des horaires de travail, la plupart des entreprises permettent aux employés de sortir à 15h. Les moins chanceux doivent attendre 16h, voire 17h... n'est-ce pas JR? Eh oui, il faut avoir le temps de voir venir l’heure du ftour afin d’en apprécier chaque bouchée !!! En même temps, pour les cuisinières en herbe ça peut être pas mal : c’est le bon moment pour tester des recettes qui, même ratées auront une saveur incomparable après une journée de jeûn ;-)

- L’irascibilité de tout un chacun, un grand sujet difficile à expliquer à l’écrit... Il faut aller faire un tour en médina à l’approche de la rupture du jeûn pour sentir le pouls du truc. Tout le monde est sur le fil du rasoir et il suffit d’un rien pour déclencher une réaction sur-dimensionnée qui se finit invariablement par un « allahouma inni saimoun i.e c’est le ramadan, je jeûn, je dois rester zen ». JR peut en témoigner qui, en 1 heure dans la médina de Rabat a eu l’occasion d’assister à pas moins de 8 « discussions virulentes » !!!

- Enfin, pour conclure cette rapide présentation des spécificités du ramadan, citons le calme absolu qui règne à l’approche du ftour. C'est tout simplement IMPRESSIONNANT, en particulier dans une ville comme Casablanca où les moments de calme sont habituellement rares… Quelques minutes avant la rupture du jeûn, tout le monde se presse de retrouver son toit et la rue se vide de ses habitants… un grand moment … de solitude ;-) 

Voila, c’était le « Ramadan vu par Sue-Ellen et Jr » mais surtout…. Happy Ramadan à tous, même à ceux qui ne sont pas concernés. 

Lexique :

  ftour : littéralement petit déjeuner. Cela correspond à la rupture du jeûn pendant le ramadan
  3cha : dîner (ou souper en québécois)
  s’hour : dernier repas avant le lever du soleil

  beghrir : crêpe marocaine aussi appelée "crêpe mille trous" (un peu le pancake marocain)
  chebbakia : spécialité marocaine très sucrée, à base de miel, préparée pour le ramadan
  msemmen : crêpe marocaine, cuite à la poêle, à manger avec du miel généralement
  batbout : petits pains marocain
  briouates : à base de feuille de brick, un peu l'équivalent de la brick tunisienne. Peut être farci de salé (poulet, viande hachée, crevettes) ou de sucré (amandes, miel, ...). De forme "cigare" ou triangulaire.

Publié dans EPISODES

Commenter cet article

fred 12/10/2007 22:19

Le ramadan tire à sa fin (faim?). J'espère que vous aurez bientôt la force de nous raconter d'autres histoires!
l'Aïd el Seghir par exemple?

Bises

Naim 28/09/2007 05:07

Belle description du Ramadan, et assez authentique.

Bon séjour.

carolette 26/09/2007 14:12

Je viens de lire cet article jusque avant ma pause de midi et tout me parait tentant!
Bon courage pour la suite et merci de cette explication. J'aimerais avoir le force de suivre le carême de la même façon.

Bisous (et à dans pas longtemps frérot!)

fred 23/09/2007 17:52

Quand je suis arrivé à Casa depuis Lyon avec ma petite voiture j'ai débarqué 15 minutes avant le ftour. Cétait super impressionnant : tout le monde (les derniers en fait) qui tracent comme des fous dans la ville pour arriver le plus vite possible, et puis d'un coup : plus rien, quasi plus personne dans la place... ouah!
Malheureuse,entt on ne connaissait pas assez d'amis sur place pour partager ce Ramadan.

Profitez bien!!